EXTRAIT : La sécurité routière est un enjeu majeur. Grâce aux crashs tests Euro NCAP les voitures sont de plus en plus sûres.

Articles Métiers A+GLASS : Ces Crashs Tests qui permettent de sauver des vies.

Cliquez ici pour Nous Appeler Gratuitement

Publié par aplusglass.com – Mise en ligne le 08/05/2018

nuit

Il est facile d’apprécier comment les voitures ont évolué en termes de sécurité. Les conducteurs chevronnés se rappelleront que porter une ceinture tenait d’un accessoire secondaire que l’on oubliait volontiers. Heureusement, les technologies de sécurité, tant actives que passives, sont beaucoup plus avancées et sont responsables de moins de blessures graves ou de décès en cas d’accident.

L’un des grands protagonistes de ce développement est l’organisation Euro NCAP, qui effectue des crashs tests qui permettent d’évaluer plusieurs zones sur pratiquement tous les nouveaux modèles qui arrivent sur le marché. Avec plus de 20 ans d’existence, cette entité européenne a fait évoluer ses critères pour les adapter aux avancées du secteur.

Mais comment fonctionnent les crashs tests Euro NCAP ?

Le test original de Euro NCAP a été créé en 1997. Il consiste à lancer une voiture à 64 km/h contre une barrière déformable.

Un autre test simule un crash frontal entre deux voitures à 55 km/h. Parmi les points les plus importants, on note que l’habitacle n’est pas déformé de manière excessive et n’emprisonne pas le copilote.

Depuis 2015, un deuxième crash frontal a été ajouté, à 50 km/h contre une barrière rigide qui frappe tout le devant du véhicule. Bien que toute la structure de la voiture soit évaluée, une attention particulière est accordée aux performances des ceintures.

Impact latéral

Cet exercice simule l’impact latéral direct d’une voiture qui percute le modèle à l’étude. A cet effet, une barrière mobile déformable de 1 500 mm de largeur et de 500 mm de hauteur à 50 km/h est lancée contre le flanc du véhicule. On peut donc étudier l’impact à la hauteur de la hanche d’un mannequin.

Impact latéral par poteau

Initialement complémentaire au test latéral, il est obligatoire depuis 2009. C’est logique, car le type d’impact est très différent et la surface est beaucoup plus petite, donc la force est concentrée sur des points plus spécifiques: la violence augmente et fait souvent plier la voiture.

Le véhicule est projeté contre un poteau rigide à une vitesse de 32 km/h, assez pour affecter sérieusement la structure du modèle. L’un des aspects clés de ce test est l’efficacité des airbags de tête.

Choc avec piéton

Dans ce cas, la protection des occupants n’est pas évaluée, mais plutôt la capacité de la voiture à sauver les piétons dans un cas hypothétique d’écrasement. La voiture heurte un mannequin à une vitesse de 40 km/h et les dommages sont évalués dans trois domaines: la partie inférieure de la jambe (pare-chocs avant), la partie supérieure et la tête (capot et pare-brise).

Systèmes de sécurité

L’un des domaines les plus récents de l’Euro NCAP et qui pénalise le plus souvent la note des voitures concerne les assistants électroniques. C’est pourquoi une double valorisation est utilisée (avec l’équipement standard et tous les extras installés), afin que les acheteurs puissent avoir une idée claire de tout ce que le véhicule peut et ne peut pas offrir.

Le contrôle électronique de stabilité (ESC) a commencé à être évalué en 2011. Le freinage d’urgence automatique est un autre élément important d’étude.

Des questions sur votre vitrage automobile ? Contactez nos experts gratuitement.

Nos centres vous accueillent pour tous vos problèmes de vitrage et d’éclairage automobile. Besoin de changer un pare-brise ? Vous désirez un remplacement d’optique de phare ? Nous nous occupons de vous quelque soit votre sinistre. Qu’il soit couvert ou non par votre assurance Bris de Glace, un seul réflexe : A+GLASS

Réservez en Quelques Clics !

PRENEZ RENDEZ-VOUS
TROUVEZ UN CENTRE