EXTRAIT : Renault met en garde les politiques de l’UE sur les effets négatifs sur l’emploi que pourrait avoir l’interdiction des voitures hybrides

Articles Presse A+GLASS : Renault met en garde contre la possible interdiction des voitures hybrides

Cliquez ici pour Nous Appeler Gratuitement

Publié par aplusglass.com – Mise en ligne le 21/09/2021

Lorsqu’en juillet dernier, la Commission européenne a proposé une interdiction de vente de véhicules polluants à partir de 2035, elle a lancé un avertissement à l’industrie automobile. Renault, par la voix de son PDG, Luca de Meo, a répondu à la mise en garde du Community Executive sur les effets sociaux que cette décision pourrait avoir. La transition vers le véhicule électrique qui avait été confiée aux voitures hybrides (moteur à combustion et batteries pour se propulser) serait également condamnée, de même que les voitures à essence, diesel et gaz.

Renault met en garde !

« Si vous dites aux gens que les hybrides ne valent rien en 2035, que pensez-vous qu’il se passera ? », a lancé De Meo lors d’une réunion avec des journalistes espagnols à Munich, après avoir été interrogé sur le règlement que l’UE prépare. « Si les ventes baissent, nous allons baisser les volumes de production, avec toutes les conséquences que cela a », a-t-il déclaré, sans préciser les éventuelles suppressions d’emplois, mais en laissant toutes les portes ouvertes. Pour l’instant, Renault a concentré la fabrication de véhicules électriques en France, comme l’ont fait d’autres marques avec des usines réparties dans le monde dans leurs pays d’origine.

Le directeur général de la marque a appelé les « régulateurs » à analyser tous les effets de leurs décisions, après avoir supposé que la dernière décision de l’UE n’avait pas encore été finalisée. De Meo a souligné que la décision affecte non seulement Renault, mais aussi le reste des groupes européens, et que l’association patronale européenne des marques européennes ACEA doit débattre de la réponse qu’elle donnera.

L’industrie automobile considère que 2035 est un horizon très court pour les calendriers que gèrent les constructeurs, dans lequel les investissements pour lancer un nouveau véhicule ou une nouvelle technologie doivent être amortis en cinq ans, le temps qui s’écoule entre la conception et le lancement d’un véhicule sur le marché.

Par conséquent, Luca De Meo a déclaré que « 2035 c’est demain » et a demandé de prendre en compte que les voitures hybrides peuvent jouer en faveur de la réduction des objectifs d’émissions de CO₂ fixés par la Commission elle-même. D’autres technologies de carburant pourraient également jouer dans cette réduction progressive des émissions. Il a considéré que l’industrie est plus rapide que l’administration dans le déploiement des véhicules électriques, notant le retard qu’il y a dans certains pays, comme la France, avec la construction de points de recharge.

Des questions sur votre vitrage automobile ? Contactez nos experts gratuitement.

Nos centres vous accueillent pour tous vos problèmes de vitrage et d’éclairage automobile. Besoin de changer un pare-brise ? Vous désirez un remplacement d’optique de phare ? Nous nous occupons de vous quelque soit votre sinistre. Qu’il soit couvert ou non par votre assurance Bris de Glace, un seul réflexe : A+GLASS

Réservez en Quelques Clics !

APPELEZ NOUS GRATUITEMENT
TROUVEZ UN CENTRE