EXTRAIT :Selon l’Atelier parisien d’urbanisme, depuis 2018, la métropole du Grand Paris perd en moyenne 6 800 voitures et utilitaires légers par an.

Moins de voitures en circulation dans le Grand Paris

Cliquez ici pour Nous Appeler Gratuitement

Publié par aplusglass.com – Mise en ligne le 02/05/2022

Depuis 2018, la métropole du Grand Paris perd en moyenne 6 800 voitures et utilitaires légers par an. C’est l’Atelier parisien d’urbanisme (Apur) qui réalise ces études.

Si nous prenons les chiffres dans l’ensemble de l’hexagone, nous constatons une augmentation du nombre d’immatriculations de manière générale. C’est donc l’inverse qui se produit dans la métropole du Grand Paris depuis 2018 et depuis 2019 en Île-de-France.

Les chiffres proposés par l’Apur indiquent qu’il s’agit d’une baisse annuelle de 0,2 % sur les 5,4 millions de véhicules que compte la région francilienne. 

On note aussi une très forte baisse des immatriculations dans le parc automobile francilien entre 2017 avec 70 747 nouvelles voitures neuves immatriculées et 2018 avec seulement 11 781 nouvelles voitures neuves immatriculées.

Comment expliquer la baisse du nombre de voitures dans le Grand Paris ?

Pour expliquer cette situation, l’Apur met en évidence 3 raisons principales.

Premièrement, le « durcissement des règles du contrôle technique » mis en place en 2018 a rendu de nombreuses voitures non conformes pour continuer à circuler sur les routes. Cette tendance devrait perdurer. 

Dans un deuxième temps, la multiplication des zones à faibles émissions (ZFE) contribuerait elle aussi à faire diminuer le nombre de voitures dans le Grand Paris. Là encore, avec la montée en puissance de ce dispositif, la diminution devrait s’accélérer. 

Pour terminer, le développement du réseau de transport en commun (RER, Métro et Tramway) ainsi que l’essor du vélo qui s’est en plus amplifié avec la pandémie contribuent à changer les comportements des automobilistes.

L’année 2023 devrait marquer un tournant

En 2023, les voitures classées Crit’Air 3 ne pourront plus circuler dans une large partie de la région. Cette mesure va concerner approximativement 574 000 véhicules selon l’Apur. Cela représente 22 % du parc automobile dans son ensemble.

L’essor des véhicules électriques, hybrides rechargeables et roulants au gaz, ne compensera pas la « perte » de tous ces véhicules.  

Réparation de pare-brise et vitrage à Paris

Si vous avez besoin de faire remplacer ou réparer votre pare-brise, nous disposons de plusieurs centres à de réparation de pare-brise à Paris.

Des questions sur votre vitrage automobile ?
Contactez nos experts gratuitement.

Nos centres vous accueillent pour tous vos problèmes de vitrage et d’éclairage automobile. Besoin de changer un pare-brise ? Vous désirez un remplacement d’optique de phare ?
Nous nous occupons de vous, quelque soit votre sinistre. Qu’il soit couvert ou non par votre assurance Bris de Glace, un seul réflexe : A+GLASS

Réservez en Quelques Clics !

APPELEZ NOUS GRATUITEMENT
TROUVEZ UN CENTRE