EXTRAIT : Le moteur à combustion interne alimenté par des eFuels serait une solution intéressante. Ce carburant remplacerait les combustibles fossiles.

Les combustibles fossiles sont le problème, pas les moteurs à combustion

Cliquez ici pour Nous Appeler Gratuitement

Publié par aplusglass.com – Mise en ligne le 04/05/2022

Le plan de la Commission européenne (CE) visant à autoriser uniquement les véhicules électriques à batterie (BEV) et les véhicules électriques à pile à combustible (FCEV) sur le marché européen à partir de 2035 a été une tournure non sans conséquences négatives pour l’industrie automobile et les consommateurs. Cela a contraint les constructeurs à adopter des mesures drastiques pour financer le passage à l’électrification totale de leurs gammes, abandonnant le développement du moteur à combustion interne.

Ce changement de paradigme s’est attiré les critiques d’un groupe d’ingénieurs experts en mécanique de la Mechanical Engineering Industry Association (VDMA), un groupe d’entreprises allemandes et européennes basé à Francfort. Ce groupe défend que les combustibles fossiles sont le problème, pas la technologie de la mécanique à combustion interne. Il avance que le plan de l’Union européenne (UE) mettrait en péril 160 000 emplois sur le Vieux Continent et mettrait en péril sa puissance industrielle.

Karl Haeusgen, président de la VDMA, a déclaré : « Au lieu d’interdire efficacement le moteur à combustion en limitant toutes les émissions d’échappement à zéro, toutes les options de conduite respectueuses de l’environnement devraient être utilisées. Le moteur à combustion interne alimenté par des eFuels verts et neutres en CO2 reste un complément nécessaire à l’électrification du transport routier. Après tout, le problème n’est pas le moteur, mais les carburants fossiles utilisés jusqu’à présent ».

Combustibles fossiles contre eFuels

Le plan de la Commission européenne visant à poursuivre l’élimination souhaitée de la mécanique à combustion interne est actuellement en cours de discussion dans les commissions du Parlement européen. Coïncidence ou non, cette nouvelle fait suite au lancement du nouveau programme d’évaluation Green NCAP, qui cherchera à montrer que certaines des voitures électriques les plus volumineuses ne sont peut-être pas aussi vertes qu’on le pensait auparavant.

Des marques comme Porsche ont investi d’énormes sommes d’argent dans les carburants synthétiques et les biocarburants, bien qu’il soit juste de dire que d’autres recherches ont mis en doute leur écologie pratique. Quoi qu’il en soit, la VDMA voit la force industrielle de l’Europe menacée par une élimination rapide et légale du moteur à combustion interne. « L’UE renoncerait à son rôle de leader technologique et industriel dans le moteur thermique au profit d’autres domaines adhérant à l’ouverture technologique », souligne Hartmut Rauen, directeur général adjoint de VDMA.

« Une plus grande diversité de technologies de propulsion climatiquement neutres, d’autre part, réduit la dépendance à l’égard des importations de matières premières et augmente la résilience économique », ajoute-t-il. En outre, l’évolutivité des applications automobiles eFuel est nécessaire pour permettre des technologies de conduite respectueuses du climat dans d’autres applications, telles que les machines de construction, les machines agricoles, les véhicules municipaux ou le secteur des transports.

« Même dans la flotte existante, cela ne sera pas possible sans eFuels. Par conséquent, nous soutenons une mise en œuvre de la technologie ouverte de la réglementation de la flotte qui comprend un mécanisme de crédit volontaire pour les carburants durables et renouvelables. Un tel mécanisme est sur la table et pourrait être rapidement mis en œuvre dans le cadre du processus législatif Fit-for-55 », conclut Hartmut Rauen.

Des questions sur votre vitrage automobile ?
Contactez nos experts gratuitement.

Nos centres vous accueillent pour tous vos problèmes de vitrage et d’éclairage automobile. Besoin de changer un pare-brise ? Vous désirez un remplacement d’optique de phare ?
Nous nous occupons de vous, quelque soit votre sinistre. Qu’il soit couvert ou non par votre assurance Bris de Glace, un seul réflexe : A+GLASS

Réservez en Quelques Clics !

APPELEZ NOUS GRATUITEMENT
TROUVEZ UN CENTRE