EXTRAIT : Le verre pour les pare-brise et fenêtre risque de manquer car il nécessite beaucoup d’énergie pour être fabriqué, notamment du gaz naturel.

Le verre sera le prochain dans la crise de pénurie des pièces automobile

Cliquez ici pour Nous Appeler Gratuitement

Publié par aplusglass.com – Mise en ligne le 11/09/2022

Lorsque nous entendons parler de l’effet papillon, nous pensons à des événements sans liens qui peuvent avoir des implications les uns pour les autres. Un bon exemple est la crise de la chaîne d’approvisionnement à laquelle le monde est confronté. Et derrière le manque de micropuces, vient le manque de verre pour les pare-brise et fenêtres.

Selon le Wall Street Journal, l’industrie automobile est concernée. Volkswagen stocke des fenêtres et des pare-brise. Les entreprises de boissons achèteraient des stocks de bouteilles en verre pour éviter une crise. L’explication de cette nouvelle préoccupation est que le verre nécessite beaucoup d’énergie pour être fabriqué, plus précisément du gaz naturel. Avec l’invasion russe de l’Ukraine, acheter du gaz à l’envahisseur alimente la machine de guerre. En d’autres termes, ce n’est pas une option.

La fabrication du verre est dépendante du gaz

Le problème est que l’industrie allemande est fortement dépendante du gaz russe. De multiples composants destinés aux automobiles sont fabriqués en Allemagne ou dans les pays d’Europe de l’Est, qui ont soit besoin de la même source d’énergie. Tout manque de verre aura un effet immédiat sur les constructeurs automobiles, car il s’agit d’un composant essentiel. 

Les entreprises qui remplaçaient certaines puces par d’autres pour ne pas perdre de livraisons dans le passé n’auront plus cette option avec ce matériel essentiel. Soit la voiture a des fenêtres et un pare-brise, soit elle ne peut pas être livrée au client. S’il n’y a pas assez de verre, la grande majorité des véhicules ne peuvent tout simplement pas être fabriqués. Selon le journal américain, ne pas fournir de verre, c’est travailler avec l’idée d’importer ce dont ils ont besoin depuis des pays qui ne sont pas confrontés à une crise énergétique, c’est-à-dire la quasi-totalité de l’Europe.

Selon l’endroit où le verre est fabriqué, son prix peut être beaucoup plus élevé que celui des pièces fabriquées localement, ce qui entraînera également inévitablement des tarifs plus élevés pour les voitures neuves. Considérant que l’absence de verre serait fondamentalement liée à la crise énergétique, cela peut être plus difficile à résoudre que le problème des semi-conducteurs. Tout dépend de la recherche d’autres sources de gaz naturel que la Russie ou de sources d’énergie différentes, telles que l’énergie nucléaire.

Alors que Moscou réduit ses exportations de gaz naturel vers l’Europe dans son bras de fer avec l’Occident au sujet de l’Ukraine, les gouvernements européens doivent élaborer des plans d’urgence pour encourager la conservation et rationner le gaz parmi les industries à forte intensité énergétique en cas d’épuisement des stocks. 

Des questions sur votre vitrage automobile ?
Contactez nos experts gratuitement.

Nos centres vous accueillent pour tous vos problèmes de vitrage et d’éclairage automobile. Besoin de changer un pare-brise ? Vous désirez un remplacement d’optique de phare ?
Nous nous occupons de vous, quelque soit votre sinistre. Qu’il soit couvert ou non par votre assurance Bris de Glace, un seul réflexe : A+GLASS

Réservez en Quelques Clics !

APPELEZ NOUS GRATUITEMENT
TROUVEZ UN CENTRE