EXTRAIT : L’Isdera Imperator est une supercar créée par par l’ingénieur Eberhard Schulz, ancien de chez Porsche et BMW.

Articles Presse A+GLASS : Isdera Imperator, la supercar inconnue

Cliquez ici pour Nous Appeler Gratuitement

Publié par aplusglass.com – Mise en ligne le 20/07/2021

Nous nous souvenons tous avec envie de certains prototypes Mercedes du siècle dernier. Surtout ceux avec un moteur central, comme les C111 et C112, ainsi que la frappante Mercedes-Benz CW311 qui est arrivée à la fin des années 70. Plus précisément avec cette dernière, une histoire très curieuse commence qui mène à une autre voiture de production. On parle de l’Isdera Imperator, une supercar dont la vie n’était qu’un témoignage et qui est tombée dans l’oubli malgré sa notoriété.

Le cas est que la conception du prototype CW311 avait été réalisée par l’ingénieur Eberhard Schulz, qui avait auparavant travaillé chez Porsche. La marque a décidé de ne pas le mettre en production et cela a fait bouger le père du prototype. Il a créé sa propre marque, Isdera, pour y arriver et Mercedes ne s’est pas mis en travers de son chemin. C’est ainsi qu’en 1981, Schulz a fondé cette société, qui est un acronyme pour Ingenieurgesellschaft für Styling, Design und Racing (société d’ingénierie de style, de conception et de course), avec un objectif clair.

Isdera Imperator une supercar aux belles performances 

Il s’agissait de supercars et il a commencé son voyage avec l’Erator GTE, un prototype qui avait servi à surprendre Porsche les années précédentes. La prochaine étape consistait à se mettre au travail avec l’Isdera Imperator, en s’appuyant sur le prototype CW311. C’était une supercar à moteur central qui utilisait un châssis en acier tubulaire sur lequel la carrosserie en fibre de verre était placée.

Le design était surprenant grâce à des détails tels que les portes-papillon ou le périscope sur le toit comme miroir central. Les lignes étaient très droites, rappelant les conceptions en coin des Italiens des années 70. 

L’Isdera Imperator 108i était propulsée par un moteur V8 de 5,0 litres provenant de Mercedes. Ce bloc M117 était associé à une boîte de vitesses manuelle à cinq rapports ZF. Elle développait 300 ch de puissance et ne pesait que 1 250 kg, donc les performances étaient plutôt bonnes. Elle était capable d’accélérer de 0 à 100 km/h en 5,1 secondes et d’atteindre une vitesse de pointe de 283 km/h. Le comportement était très bon grâce à une suspension très avancée pour l’époque.

Le fait est que l’Isdera Imperator a réussi à atteindre la production de manière très limitée entre 1984 et 1993. Seules 30 unités ont été fabriquées sur l’ensemble de son cycle de vie. Peu de temps après vint son successeur, l’Isdera Commentadorte 112i.

Des questions sur votre vitrage automobile ? Contactez nos experts gratuitement.

Nos centres vous accueillent pour tous vos problèmes de vitrage et d’éclairage automobile. Besoin de changer un pare-brise ? Vous désirez un remplacement d’optique de phare ? Nous nous occupons de vous quelque soit votre sinistre. Qu’il soit couvert ou non par votre assurance Bris de Glace, un seul réflexe : A+GLASS

Réservez en Quelques Clics !

PRENEZ RENDEZ-VOUS
TROUVEZ UN CENTRE