EXTRAIT : Au fur et à mesure que la recherche scientifique avance et que la production d’hydrogène vert s’impose dans tous les domaines.

Articles Presse A+GLASS : De l’hydrogène fabriqué à partir d’algues pour faire rouler les voitures

Cliquez ici pour Nous Appeler Gratuitement

Publié par aplusglass.com – Mise en ligne le 29/11/2020

Au fur et à mesure que la recherche scientifique avance et que la production d’hydrogène vert s’impose dans tous les domaines (automobile, pétrolier, naval et même aéronautique), on découvre de plus en plus de méthodes pour produire ce carburant.

Des chercheurs de l’Université de Bristol, en collaboration avec l’Institut de technologie de Harbin en Chine, ont réussi à générer de l’hydrogène à partir de microgouttelettes sucrées remplies de cellules d’algues vivantes. Presque rien.

Des microgouttelettes qui fabriquent de l’hydrogène

L’étude, publiée dans la revue Nature, explique comment ces scientifiques ont développé des « usines » microbiennes basées sur de minuscules gouttelettes qui produisent de l’hydrogène lorsqu’elles sont exposées à la lumière du jour et dans des conditions aérobies naturelles.

Pour se faire une idée, la taille de ces « usines » est d’un dixième de millimètre. Il est donc possible d’introduire jusqu’à un quart de millions de ces minuscules réacteurs dans un millilitre d’eau.

Les scientifiques ont piégé des cellules d’algues, qui ont ensuite été entassées par compression osmotique. En enterrant les cellules à l’intérieur des gouttelettes, les niveaux d’oxygène ont chuté à un niveau qui a activé des enzymes spéciales appelées hydrogénasses qui ont détourné la voie photosynthétique normale pour produire de l’hydrogène.

Bien qu’encore à un stade précoce, les travaux constituent une étape vers le développement de l’énergie verte photobiologique dans des conditions aérobies naturelles. C’est donc une nouvelle façon de produire de l’hydrogène sans recourir aux combustibles fossiles.

Les scientifiques pensent également que cette méthode peut avoir des applications biomédicales telles que la thérapie cellulaire et l’ingénierie tissulaire. 

Des avancées spectaculaires

Des développements similaires ont eu lieu dans ce domaine cette année. Par exemple, une équipe de chercheurs du HZB Institute for Solar Fuels, à Berlin, a publié une étude spécifiant comment produire de l’hydrogène à partir de la lumière du soleil avec des sulfures de molybdène, un catalyseur capable d’accélérer la division électrolytique et qui réduit le coût du processus.

En juillet, un groupe de chercheurs de République tchèque et de Russie a trouvé un matériau qui « boit » de l’eau de mer et est composé d’or, de platine et de chrome pour générer des molécules d’hydrogène à partir d’eau douce, salée ou polluée. Comment ? Par exposition à la lumière du soleil infrarouge.

Toutes ces avancées techniques et technologiques laissent entrevoir un avenir radieux pour l’hydrogène comme source d’énergie.

Des questions sur votre vitrage automobile ? Contactez nos experts gratuitement.

Nos centres vous accueillent pour tous vos problèmes de vitrage et d’éclairage automobile. Besoin de changer un pare-brise ? Vous désirez un remplacement d’optique de phare ? Nous nous occupons de vous quelque soit votre sinistre. Qu’il soit couvert ou non par votre assurance Bris de Glace, un seul réflexe : A+GLASS

Réservez en Quelques Clics !

APPELEZ NOUS GRATUITEMENT
TROUVEZ UN CENTRE