EXTRAIT : Le Parlement européen vient d’approuver une directive pour une réglementation contraignante concernant l’installation de bornes de recharge.

L’Europe va mettre en place des bornes de recharge électrique tous les 60 km

Cliquez ici pour Nous Appeler Gratuitement

Publié par aplusglass.com – Mise en ligne le 22/10/2022

Le Parlement européen vient d’approuver une directive européenne visant à établir une réglementation contraignante dans tous les pays européens concernant l’installation de bornes de recharge électrique sur les routes principales. Il s’agit de la directive AFIR, correspondant à la mise en place d’une infrastructure pour les carburants alternatifs.

Ce règlement établit une couverture minimale avec un point de recharge électrique tous les 60 kilomètres dans les stations dans les deux sens de circulation d’ici 2026. Il précise également qu’il s’agira de points d’accès publics pour les véhicules légers et avec « une puissance disponible suffisante », comme l’explique l’agence Europa Press. 

Le texte indique également qu’il y aura des exceptions pour les îles, les routes peu fréquentées.

Les propositions les plus remarquables du Parlement européen sur les infrastructures de recharge sont les suivantes :

• Un volume de bornes de recharge proportionnel au nombre de véhicules électriques légers dans chaque pays.

• Que pour chaque véhicule électrique léger immatriculé dans un pays, une puissance totale disponible d’au moins un kilowatt (kW) soit fournie, au moins 0,66 kW pour chaque véhicule hybride rechargeable.

• A l’échéance du 31 décembre 2025, une puissance minimale de 300 kW doit être proposée dans chaque groupe de recharge et comporter une borne individuelle d’au moins 150 kW. Cette donnée passera en 2030 à 600 kW et deux bornes de recharge de 150 kW chacune au minimum.

• D’autres données sont établies pour les poids lourds : au moins 1 400 kW pour chaque groupe de recharge et au moins un point de recharge de 350 kW. D’ici 2030, elles passeront à 3 500 kW et deux stations de 350 kW chacune.

Objectifs pour la filière hydrogène

Toujours pour l’hydrogène, le Parlement européen s’est engagé à un réseau de ravitaillement minimum avant la fin de l’année 2030. Ils proposent un générateur d’hydrogène tous les 100 kilomètres de distance avant le 31 décembre 2030. Ces points de ravitaillement doivent avoir la capacité d’offrir deux tonnes par jour et au moins un distributeur de 700 bars.

En outre, il indique qu’avant ladite date, il devra également y avoir au moins une centrale hydroélectrique accessible au public en milieu urbain dans chacun des pays de l’Union européenne.

L’initiative privée sera nécessaire

Le texte établit que les pays européens devront présenter leurs plans pour atteindre ces objectifs au plus tard en 2024. Après l’approbation de cette directive par 485 voix pour, 65 contre et 80 abstentions, la prochaine étape consiste pour le Parlement européen à négocier avec les États membres à parvenir à la formulation définitive du texte.

L’Association des constructeurs européens d’automobiles (ACEA) célèbre cet accord, car il est plus ambitieux que celui convenu par la Commission européenne en juin dernier. Pour autant, l’association estime que ce réseau minimum proposé par le Parlement devra être complété par des initiatives du secteur privé.

Des questions sur votre vitrage automobile ?
Contactez nos experts gratuitement.

Nos centres vous accueillent pour tous vos problèmes de vitrage et d’éclairage automobile. Besoin de changer un pare-brise ? Vous désirez un remplacement d’optique de phare ?
Nous nous occupons de vous, quelque soit votre sinistre. Qu’il soit couvert ou non par votre assurance Bris de Glace, un seul réflexe : A+GLASS

Réservez en Quelques Clics !

APPELEZ NOUS GRATUITEMENT
TROUVEZ UN CENTRE