EXTRAIT : Comme cela est déjà enseigné dans les auto-écoles, le protocole PAS –Protéger – Alerter – Secourir – devrait être le credo de tout conducteur face à un accident.

Articles Métiers A+GLASS : Comment réagir en cas d’accident de voiture ?

Cliquez ici pour Nous Appeler Gratuitement

Publié par aplusglass.com – Mise en ligne le 11/08/2020

nuit

En 2019, 3 239 personnes ont perdu la vie sur la route. Avec neuf décès de moins qu’en 2018, l’Hexagone a quasiment stagné en 2019, enregistrant une très légère baisse de 0,3 %, selon les données de la Sécurité routière.

Même si les chiffres sont encourageants, il faut redoubler de vigilance sur les routes. Il est important d’être préparé à réagir dans le cas où vous seriez témoin d’un accident de la route.

Que faire si vous êtes témoins d’un accident de la route ?

Comme cela est déjà enseigné dans les auto-écoles, le protocole PAS – Protéger – Alerter – Secourir – devrait être le credo de tout conducteur face à un accident. Que ce soit le sien ou celui de quelqu’un d’autre. Une norme qui sauvera et protégera de nombreuses vies.

Après les premières évaluations, il faut appliquer le protocole PAS, en protégeant les autres victimes susceptibles d’être impliquées dans l’accident.

Protéger

Tout véhicule ou restes de celui-ci doit être retiré de la route pour éviter les risques inutiles de nouveaux accidents. Toujours dans la mesure du possible. Car éviter l’invasion de la route est un autre précepte à prendre en compte. Délimiter la zone, immobiliser les véhicules endommagés et couper leur contact. En plus de la signalisation avec des feux de secours et de position, des gilets ou des triangles seront vitaux. Si nécessaire, nous devons également contrôler le trafic jusqu’à l’arrivée des autorités compétentes.

Les blessés ne doivent jamais être déplacés, il suffit de signaler leur situation et de les rendre visibles aux autres utilisateurs. Le mouvement d’une victime peut causer un plus grand nombre de blessures. En fait, selon les données, environ 10 % des blessures à la moelle épinière sont causées par une mauvaise manipulation de la personne blessée après l’accident.

Alerter

Les services d’urgence doivent être avertis, principalement par un appel au 15 (Samu) et 18 (Pompiers). Vous devez être extrêmement clair et concis dans la description du blessé, le lieu de l’accident, les personnes impliquées et les détails pouvant fournir davantage de données pour les secours (existence de marchandises dangereuses, etc.).

Secourir

Il est toujours conseillé d’avoir suivi un cours de secourisme afin d’aider les victimes. Si vous n’avez pas les notions de base de l’assistance, il vaut toujours mieux ne pas s’impliquer dans le sauvetage. Cela peut provoquer des blessures plus graves et irréversibles que celles de l’accident.

La vérification des signes vitaux, respiration, conscience, pouls, plaies, etc. sera d’une grande aide pour les autorités sanitaires.

Les victimes sérieuses ne doivent jamais recevoir de boisson ni être bougées. Vous ne devez pas non plus retirer le casque d’un motocycliste, à l’exception du risque d’étouffement.

Des questions sur votre vitrage automobile ? Contactez nos experts gratuitement.

Nos centres vous accueillent pour tous vos problèmes de vitrage et d’éclairage automobile. Besoin de changer un pare-brise ? Vous désirez un remplacement d’optique de phare ? Nous nous occupons de vous quelque soit votre sinistre. Qu’il soit couvert ou non par votre assurance Bris de Glace, un seul réflexe : A+GLASS

Réservez en Quelques Clics !

PRENEZ RENDEZ-VOUS
TROUVEZ UN CENTRE