EXTRAIT : Si nous roulons avec des pneus en mauvais état, le risque d’aquaplaning augmente.

 

Articles Métiers A+GLASS : Comment éviter l’aquaplaning ?

Cliquez ici pour Nous Appeler Gratuitement

Publié par aplusglass.com – Mise en ligne le 03/05/2021

nuit

En saison des pluies, il faut faire plus attention à la conduite, car l’adhérence des pneus avec l’asphalte est réduite. Ces conditions météorologiques peuvent provoquer l’aquaplaning. Les pneus étant le seul point de contact avec le sol, ils jouent un rôle crucial dans la sécurité des occupants.

Qu’est-ce que l’aquaplaning et comment l’éviter ?

Si nous roulons avec des pneus en mauvais état, le risque d’aquaplaning augmente. Il est recommandé de circuler avec une profondeur de bande de roulement supérieure à 2 millimètres.

Qu’est-ce que l’aquaplaning ?

Il se produit lorsque le pneu passe sur une épaisse couche d’eau perdant le contact avec l’asphalte. Les pneus perdent leur adhérence et restent flottants sur l’eau, glissant de manière incontrôlable. La conséquence de cette perte d’adhérence est que le conducteur cesse d’avoir le contrôle du véhicule et ne peut ni tourner ni freiner.

Cela est dû au fait que le pneu est incapable d’évacuer toute l’eau accumulée, ce qui peut être favorisé par un mauvais état du pneu.

Causes de l’aquaplaning

Sans aucun doute, le mauvais état de l’asphalte d’une route augmente le risque d’aquaplaning. Si le drainage n’est pas adéquat, que la chaussé est enfoncée ou présente des irrégularités, il est plus facile pour les piscines d’eau de se créer. Il n’est pas étrange de voir comment l’eau s’accumule dans certaines zones d’un rond-point, sur les côtés de la route…

Si dans cette situation on ajoute que notre véhicule a des pneus en mauvais état, c’est-à-dire avec une bande de roulement usée ou une pression incorrecte, le risque d’aquaplanage et de perte de contrôle au volant augmente, car sa capacité à évacuer l’eau sera moindre. 

La vitesse à laquelle nous circulons entre également en ligne de compte. Il y a une plus grande chance d’aquaplanage lorsque nous traversons la flaque d’eau à grande vitesse. Dans ce cas, l’eau s’accumule à l’avant des pneus et peut les décoller de l’asphalte. En revanche, à basse vitesse, les pneus ont une meilleure chance de heurter l’eau accumulée et de l’évacuer correctement.

Lorsque l’eau accumulée se mélange avec de l’huile, du sable ou du sel, il y a également un risque accru de glissade.

Comment réagir en cas de glissade ?

Il est conseillé de conduire prudemment en cas de pluie ou de sol humide, car ainsi vous aurez une meilleure chance d’anticiper en cas d’approche d’une flaque d’eau ou d’une mare d’eau. La première chose à faire est de réduire votre vitesse pour essayer de les éviter ou, à défaut, d’aider le pneu à évacuer l’eau.

Si le glissement n’est toujours pas évité et que l’aquaplanage se produit, le moment est venu d’agir ! Voici ce que vous devez faire : retirez votre pied de l’accélérateur, appuyez sur l’embrayage, dirigez-vous tout droit, tenez fermement le volant et ne freinez jamais. Une fois que vous êtes sorti de l’eau et que votre voiture gagne en adhérence, vous pouvez continuer à conduire normalement.

Si l’essieu arrière perd de la traction lors du passage dans le bassin d’eau, ce qui est appelé survirage, vous devez tourner le volant vers le côté où le dérapage a lieu pour que la voiture soit positionnée à nouveau en ligne droite. Puis accélérez doucement.

Des questions sur votre vitrage automobile ? Contactez nos experts gratuitement.

Nos centres vous accueillent pour tous vos problèmes de vitrage et d’éclairage automobile. Besoin de changer un pare-brise ? Vous désirez un remplacement d’optique de phare ? Nous nous occupons de vous quelque soit votre sinistre. Qu’il soit couvert ou non par votre assurance Bris de Glace, un seul réflexe : A+GLASS

Réservez en Quelques Clics !

PRENEZ RENDEZ-VOUS
TROUVEZ UN CENTRE