EXTRAIT : La dernière chose qui préoccupe un conducteurs sur une route de campagne, c’est de heurter un animal. Mais pourtant cela arrive fréquemment.

Articles Métiers A+GLASS : Que faire si un animal surgit sur la route ?

Cliquez ici pour Nous Appeler Gratuitement

Publié par aplusglass.com – Mise en ligne le 21/09/2020

nuit

La dernière chose qui préoccupe la plupart des conducteurs lorsqu’ils conduisent sur des routes de campagne, c’est que vous pourriez finir par heurter un animal. Cependant, cela peut arriver à n’importe lequel d’entre nous et il peut être difficile de savoir quoi faire. En particulier si vous êtes un jeune conducteur.

Les animaux qui provoquent le plus d’accidents sont au nombre de cinq. Nous avons les chiens et les sangliers avec 25 % respectivement. Ce tableau est complété par les chevreuils et, dans une moindre mesure , les bovins et les cerfs. Afin d’avertir les conducteurs du danger que représente le fait de percuter un animal, RACE en collaboration avec le club automobile allemand ADAC a créer un test de collision contre un animal simulé.

Pour le tournage du clip, une poupée présentant les caractéristiques physiques d’un sanglier pesant 40 kilos à une vitesse de 80 km/h a été utilisée. Le résultat est impressionnant avec de graves dommages à l’avant du véhicule. Cependant, et heureusement pour les membres à bord, aucun des mannequins n’a été blessé.

Si vous avez accidentellement eu le malheur de frapper un animal, la première chose à faire est de rester calme. Arrêtez-vous dans un endroit sûr pour vous et les autres usagers de la route et prenez quelques minutes pour évaluer la situation. N’oubliez pas d’être conscient de votre environnement pour éviter de plus grands dangers. Si vous approchez d’un animal blessé, il paniquera probablement et pourrait même essayer de vous mordre.

Comment minimiser les conséquences d’un accident avec un animal ?

Si vous conduisez sur la route, la première chose à faire est de repérer les panneaux qui pourraient alerter de la présence d’animaux dans la zone. Surtout sur les routes secondaires, où la visibilité est plus faible, il est conseillé de ralentir pour pouvoir réagir plus rapidement à un événement imprévu. Pensez qu’à 60 km/h, la distance de freinage est d’environ 35 mètres, alors qu’à 80 km/h elle passe à 55 m et à 100 km/h elle est déjà presque de 80 m.

Bien que les aides technologiques des voitures modernes soient dans ce cas un allié qui peut être vital, comme les systèmes de freinage d’urgence, l’alerte de trafic transversal, les caméras de vision nocturne infrarouges… le meilleur moyen de prévenir les dommages consiste à éviter l’accident. Dans ce cas, les aides à la conduite ne seront pas aussi pertinentes que ce que nous pouvons faire nous-mêmes.

Prenons le cas où, soudainement, un animal apparaît sur la route en même temps que vous. Dans votre tête, vous supposez que l’impact est imminent, quelle que soit votre vitesse. Ici, vous avez deux options. Vous pouvez choisir d’essayer d’esquiver l’animal en faisant un écart. Ce qui peut vous faire perdre le contrôle du véhicule et sortir de la route ou entrer en collision avec un autre véhicule. Deuxième option, vous entrez en collision avec l’animal.

Bien que cela puisse paraître cruel, tourner brusquement la roue peut avoir des conséquences bien pires que d’écraser l’animal. Car il y a la possibilité d’envahir la voie opposée et de subir un accident frontal contre un autre véhicule venant de la direction opposée. Ou de sortir de la route et de heurter des objets rigides comme un arbre ou un panneau routier. Appuyez sur la pédale de frein aussi fort que possible tout en étant cohérent s’il y a une voiture derrière vous.

Protéger la zone de l’accident

Restez dans la voie sans faire de mouvements brusques. Pour ce faire, essayez de tenir fermement le volant et essayez d’arrêter la voiture de manière contrôlée. Après un crash, gardez à l’esprit que le plus important est de garantir votre propre sécurité et celle des autres utilisateurs. Par conséquent, si possible, vous devez placer le véhicule hors de la route et signaler l’incident avec le triangle et les feux de détresse. Mettez le gilet réfléchissant et prévenez les services d’urgence plus tard. C’est le comportement le plus approprié pour minimiser les dommages humains.

Des questions sur votre vitrage automobile ? Contactez nos experts gratuitement.

Nos centres vous accueillent pour tous vos problèmes de vitrage et d’éclairage automobile. Besoin de changer un pare-brise ? Vous désirez un remplacement d’optique de phare ? Nous nous occupons de vous quelque soit votre sinistre. Qu’il soit couvert ou non par votre assurance Bris de Glace, un seul réflexe : A+GLASS

Réservez en Quelques Clics !

PRENEZ RENDEZ-VOUS
TROUVEZ UN CENTRE